La famille royale partage une photo de retour de la tournée néo-zélandaise de 1970

ROYAUX

La princesse Anne, le prince Philip le duc d’Édimbourg, la reine Elizabeth II et le prince Charles lors de leur tournée en Nouvelle-Zélande en 1970. Photo / Getty Images

Cinquante ans avant de devenir le théâtre de manifestations anti-mandat, les marches du Parlement de Wellington ont accueilli la reine et des membres de la famille royale lors de leur tournée dans le pays en 1970.

Une image historique de Sa Majesté, son défunt mari le prince Philip, un jeune prince Charles et la princesse Anne, tous debout sur les marches du Parlement, flanqués de fans ravis de Kiwi, a été partagée sur Instagram, recueillant plus de 75 000 likes.

La légende se lit comme suit: “La reine est rejointe par le duc d’Édimbourg, le prince de Galles et la princesse royale sur les marches du bâtiment du Parlement à Wellington, en Nouvelle-Zélande, après l’ouverture officielle du Parlement.”

Faisant partie du compte à rebours du week-end du jubilé de platine de la reine en juin, l’image en noir et blanc est l’une des 70 qui a été choisie pour représenter une année du règne de sept décennies de la reine.

La reine est la première royale britannique à atteindre un jubilé de platine, après être montée sur le trône le 6 février 1952.

LIRE LA SUITE : • La reine comme vous ne l’avez jamais vue auparavant : un film amateur de 1953 tourné dans des surfaces néo-zélandaises

Le séjour de sa famille en Nouvelle-Zélande en 1970 était prévu pour le bicentenaire de l’expédition de 1770 du capitaine Cook en Australie. Une partie de leur tournée comprenait une visite à Ship Cove à Marlborough pour assister à une reconstitution du débarquement de Cook là-bas, depuis l’Endeavour.

La reine Elizabeth et le duc d'Édimbourg à Ship Cove, lors de la tournée royale en Nouvelle-Zélande, le 18 mars 1970. Photo / Getty Images
La reine Elizabeth et le duc d’Édimbourg à Ship Cove, lors de la tournée royale en Nouvelle-Zélande, le 18 mars 1970. Photo / Getty Images

La famille a également assisté à un spectacle d’otaries au Marine Parade Pool de Napier, a vu un train miniature à Picton et a rencontré Hori Paki, âgé de 104 ans et considéré comme l’homme le plus âgé de Nouvelle-Zélande à l’époque.

La reine Elizabeth rencontre Hori Paki, considéré comme l'homme le plus âgé de Nouvelle-Zélande, âgé de 104 ans en 1970. Photo / Getty Images
La reine Elizabeth rencontre Hori Paki, considéré comme l’homme le plus âgé de Nouvelle-Zélande, âgé de 104 ans en 1970. Photo / Getty Images

La reine s’est rendue pour la première fois en Nouvelle-Zélande à l’été 1953-1954, entreprenant une tournée de 38 jours qui l’a emmenée avec son mari, le prince Philip, dans 46 villes et 110 fonctions, les trois quarts du pays étant estimés avoir repéré une vague royale.

En 1963, le jour de Waitangi, le couple royal a navigué dans la baie des îles sur le yacht royal Britannia, visitant des ports à travers le pays, y compris Nelson, d’où le duc – dont le programme phare du prix du duc d’Édimbourg a aidé des milliers de jeunes à maîtriser une vie précieuse. compétences – a visité l’école Outward Bound à Anakiwa.

La reine et le duc, ainsi que Charles et Anne, étaient de retour sept ans plus tard pour le bicentenaire de James Cook, où ils ont fait leurs débuts dans le “walkabout” royal.

Le couple royal reviendrait pour les Jeux du Commonwealth à Christchurch quatre ans plus tard, trois ans plus tard pour marquer le jubilé d’argent de la reine – que certains pensaient être le plus proche de l’excitation d’un quart de siècle plus tôt – et, en 1981, une courte visite a suivi une conférence des chefs de gouvernement du Commonwealth sur le fossé.

Cela a peut-être été bref, mais la tournée de 1981 a laissé le pays avec le souvenir attachant de Lyn of Tawa de Ginette McDonald s’adressant directement à la famille royale lors du Royal Variety Performance.

La prochaine visite la plus importante a eu lieu en 1990, lorsque la Nouvelle-Zélande a célébré le 150e anniversaire de la signature de Te Tiriti o Waitangi et qu’Auckland a accueilli les Jeux du Commonwealth, en présence de la reine, du duc et de leur fils le prince Edward.

La dernière visite en Nouvelle-Zélande du couple remonte à 2002, avec le seul problème lié à un Daimler errant.

Le Daimler, utilisé uniquement pour les visites du chef de l’Etat, a subi une panne de batterie.

Alors que le couple royal attendait dans leur avion à destination de l’Australie, désormais à l’arrêt, les employés de l’aéroport avaient la tâche ignominieuse de repousser la voiture en panne.

• Rapports supplémentaires Cherie Howie

.

Add Comment