L’aéro Gen3 mis à l’épreuve à Phillip Island

La Ford Mustang Gen3 à Phillip Island

Supercars a emmené ses prototypes Gen3 sur le circuit du Grand Prix de Phillip Island pour obtenir sa première jauge d’équilibre aérodynamique à grande vitesse.

Thomas Randle et Jake Kostecki de Tickford Racing ont chacun eu leur premier aperçu de la Ford Mustang.

Pendant ce temps, le duo de Brad Jones Racing, Andre Heimgartner et Macauley Jones, a eu son premier coup sûr dans la Chevrolet Camaro.

Le directeur de l’équipe de Tickford Racing, Tim Edwards, était également sur place pour le test, tout comme l’ingénieur de Brad Jones Racing, Tony Woodward.

Phillip Island est devenu le cinquième circuit différent que les voitures ont emprunté après Mount Panorama, Queensland Raceway, Symmons Plains et Albert Park.

Le test, qui se poursuit demain, rapproche encore plus Supercars de la signature du dossier technique.

“Encore deux jours, Phillip Island, en gros, nous continuons à parcourir autant de kilomètres que possible sur l’ensemble de freinage, sur les moteurs, et nous vérifions simplement où se trouve l’équilibre aérodynamique à grande vitesse”, a déclaré Adrian Burgess, responsable du sport automobile chez Supercars. dit Speedcafe.com.

« C’est la première piste sérieusement rapide sur laquelle nous sommes arrivés. Il suffit de comprendre où nous en sommes avec l’équilibre aérodynamique.

“Nous continuons à partager l’amour entre les pilotes, nous avons donc un autre groupe de pilotes dans les voitures et plus d’accès pour les équipes.

« Nous avons les pilotes et les ingénieurs de ces équipes. Il ne fait que poursuivre le développement.

«Nous avons effectué des travaux de refroidissement de la cabine, en comprenant l’efficacité du système de combinaison froide et des conduits de fenêtre et toutes ces sortes de choses. Fondamentalement, il suffit de poursuivre le programme.

La course du matin n’a pas été sans une petite dose de drame.

La Camaro a subi un problème de direction assistée avec Jones au volant tandis que Randle a fait deux sorties de route dans la Mustang.

Dans l’après-midi, l’équipe d’homologation Ford Dick Johnson Racing a équipé la Mustang d’une civière sur l’aile arrière et a ajouté de petits éléments imprimés en 3D au séparateur avant.

Burgess s’est dit satisfait des premiers retours qu’il a reçus de Randle, qui était le premier sur la piste.

Par rapport aux prédécesseurs Gen2, les voitures Gen3 ont beaucoup moins d’appui et donc moins de traînée, ce qui les rend plus rapides en ligne droite mais pas aussi plantées dans les virages.

Le virage à droite à grande vitesse connu sous le nom de Hayshed entre la Sibérie et Lukey Heights présente un intérêt particulier pour les Supercars.

“Cela ne l’a pas fait sortir de la route et ce n’est pas encore plat pour lui”, a déclaré Burgess à propos du coin.

“Dans la voiture Gen2, vous seriez à plat. Ce n’est pas plat pour le moment. C’est une journée très venteuse ici aujourd’hui. Cela peut facilement changer avec juste le changement de direction du vent.

“Je pense que ce qui est excitant, c’est que la voiture va bouger un peu plus. Les chauffeurs vont devoir y travailler.

«Ce serait ennuyeux si c’était comme un jeu PlayStation et que c’était plat partout.

“Je pense que nous devrions livrer ce que nous voulons, c’est-à-dire une voiture qui a moins d’appui, vous pouvez courir les uns près des autres et les pilotes travaillent dur.”

Garry Jacobson de PremiAir Racing et le pilote de l’équipe 18 Scott Pye devraient conduire la Camaro demain tandis que le duo de Dick Johnson Racing Anton De Pasquale et Will Davison prendront les rênes de la Mustang.

Add Comment